Analyses moléculaires de l’organisation et du remodelage des membranes

En raison de la situation sanitaire actuelle, la conférence est reportée
(date à définir)

Président : Ludger JOHANNES
Institut Curie, UMR3666 CNRS – U1143 INSERM, 26 rue d’Ulm, 75248 Paris Cedex 05, France

Tel : +33 (0)1 56 24 63 51
Email : ludger.johannes@curie.fr

Vice-présidente : Anne-Claude GAVIN
Université de Genève, Centre Medical Universitaire, Rue Michel-Servet 1, 1211 Genève 4, Suisse

Tel : +41 22 379 50 56
Email: Anne-Claude.Gavin@unige.ch

 

Pour un transport sélectif à travers les membranes, les biomolécules sont dans certains cas englobées dans des vésicules ou tubules de transport qui se détachent des membranes des compartiments donneurs pour fusionner avec celles des compartiments accepteurs. Ces processus de transport intracellulaire sont étroitement régulés et ils impliquent que les membranes doivent subir d’importants changements de courbure. Ceux-ci ne peuvent pas se produire spontanément et doivent être orchestrés par toutes une machinerie protéique capable d’interagir avec certains lipides membranaires. Ces assemblages protéine-lipide sont particulièrement dynamiques, et impliquent souvent de multiples liaisons qui, individuellement, sont de faibles affinités et donc particulièrement difficiles à étudier. Le domaine du remodelage et de l'organisation des membranes reste donc un terrain fertile en innovations conceptuelles et méthodologiques. En particulier, concernant ce dernier aspect, la conférence de 2021 ouvrira de nouvelles perspectives en mettant l'accent sur des domaines qui ont été particulièrement dynamiques ces derniers temps: (i) la révolution de la résolution en cryo-microscopie électronique (cryo-EM), qui ouvre des possibilités inattendues, comme la caractérisation structural, à des résolutions quasi atomiques, des machines de remodelage membranaire en action sur des membranes modèles ou dans des cellules ; (ii) l’émergence de la chemo-biologie qui rend possible le développement d’outils taillés sur mesure, conçus pour interroger et visualiser les systèmes biologiques en action, et représente une source de concepts innovants dans les sciences du vivant ; (iii) la possibilité d’intégrer dans les modèles de biogénèse des membranes les concepts de métabolismes grâce à des méthodes de spectroscopie de masse toujours plus performantes et permettant de travailler avec des quantités de matériel biologiques de moins en moins grandes. Plus généralement, l'interdisciplinarité est devenue inégalée dans le domaine du remodelage et de l'organisation des membranes, et la réunion de 2021 continuera à nourrir cet esprit. En effet, la biophysique, la biologie computationnelle et la biologie des systèmes continuent de jouer un rôle clé en tant que pourvoyeurs de perspectives, de nouveaux concepts et d'innovations méthodologiques. Le programme proposé comprend donc un certain nombre de conférenciers physiciens dont la capacité à s'engager de façon productive avec la communauté de biologie des membranes est bien établie. L'imagerie quantitative de cellules vivantes en 3D est probablement l'un des exemples les plus importants d'imbrication réussie entre la physique et la biologie.

 

Conférenciers invités
(titres provisoires)

Corinne Albigès-Rizo (Institut pour l'Avancée des Biosciences, La Tronche, France)
Compartimentalisation spatiale des molécules d’adhésion et mécanotransduction des signaux vers le noyau

Bruno Antonny (IPMC, Valbonne, France)
Dynamique des membranes lipidiques et des protéines des manteaux vésiculaires

Patricia Bassereau (Institut Curie, Paris, France)
Biophysique des membranes et mécanismes du trafic membranaire en utilisant une démarche de biologie synthétique

Marie-Cécile Caillaud (ENS de Lyon, Lyon, France)
Signalisation lipidique lors de la division et de l’organogénèse des plantes

Giovanni D’Angelo (EPFL, Lausanne, Suisse)
La composition en glycosphingolipides détermine l’identité cellulaire lors du développement

Arnaud Echard (Institut Pasteur, Paris, France)
Remodelage membranaire dans les étapes finales de la division cellulaire

Chloé Feral (Institute for Research on Cancer and Aging, Nice, France)
Métabolisme des sphingolipides et mécanobiologie des intégrines

Katharina Gaus (EMBL Australia, Randwick, Australie)
Imagerie super-résolutive de l’organisation membranaire

Cécile Gauthier-Rouvière (CRBM, Montpellier, France)
Processus endocytiques dans l'adhésion entre cellules et le remodelage du microenvironnement tumoral

Anne-Claude Gavin (EMBL, Heidelberg, Allemagne)
Coopérativité lipidique dans l’interaction des protéines avec les membranes

Nir Gov (Weizmann Institute of Science, Rehovot, Israel)
Physique de la déformation membranaire et du cytosquelette

Volker Haucke (FMP, Berlin, Allemagne)
Mécanismes moléculaires de l’endocytose et de la dynamique endosomale

Jenny E. Hinshaw (National Institutes of Health, Bethesda, USA)
Propriétés structurales des dynamines dans les fonctions cellulaires diverses

Doris Höglinger (Heidelberg University, Heidelberg, Allemagne)
Outils chemobiologiques pour étudier la signalisation médiée par les lipides

Jonathon Howard (Yale University, New Haven, USA)
Biochimie et biophysique du cytosquelette

Elina Ikonen (University of Helsinki, Helsinki, Finlande)
Méthodes d’imagerie pour étudier les troubles du stockage des lipides

Ludger Johannes (Institut Curie, Paris, France)
Régulation aigüe de l’endocytose glycolipide-lectine (GL-Lect)

Anne K. Kenworthy (University of Virginia, Charlottesville, USA)
Biologie structurale des cavéoles

Benoît Kornmann (University of Oxford, Oxford, Royaume Uni)
Echange lipidique aux sites de contact entre compartiments

Yamuna Krishnan (University of Chicago, Chicago, USA)
Imagerie quantitative des ions des organelles dans les systèmes vivants

Christophe Lamaze (Institut Curie, Paris, France)
Mécanobiologie des cavéoles

Emmanuel Lemichez (Institut Pasteur, Paris, France)
Interférence des toxines avec la biomécanique des membranes au cours des processus invasifs bactériens

Harvey T. McMahon (MRC Laboratory of Molecular Biology, Cambridge, Royaume Uni)
Mécanismes de déformation membranaire lors de l’endocytose

Guillaume Montagnec (Institut Gustaf Roussy, Paris, France)
Rôle des structures recouvertes de clathrine dans la mécanotransduction et la migration cellulaire

William Prinz (NIH, Bethesda, USA)
Régulation de la forme et de la composition lipidique des membranes pour une fonction optimale des organelles

Tom A. Rapoport (Harvard Medical School, Boston, USA)
Comment les organelles établissent et maintiennent leurs formes caractéristiques

Cristina Risco-Ortiz (National Center for Biotechnology, Madrid, Espagne)
Microscopie corrélative pour l’étude de l’assemblage et de l’architecture des sites d’assemblage de virus

Daniel Röderer (Max Planck Institute of Mol. Physiology, Dortmund, Allemagne)
Cryo-EM de protéines membranaires de bactéries et d’eucaryotes

Petra Schwille (Max-Planck-Institute of Biochemistry, Martinsried, Allemagne)
Dépendance mutuelle entre auto-organisation protéique et remodelage membranaire

Ilpo Vattulainen (University of Helsinki, Helsinki, Finlande)
Sciences physiques, chimiques, computationnelles et médicales des systèmes membranaires

 

Droits d'inscription, incluant les frais de séjour (chambre et repas)

  • 460€ pour les doctorants
  • 700€ pour les autres participants

Dépôt des candidatures pour inscription

Le nombre de participants est limité à 115 personnes. Les scientifiques et étudiants en thèse intéressés par la conférence doivent déposer sur le site https://cjm2-2021.sciencesconf.org/, avant la date limite :

  • leur curriculum vitae
  • la copie de leur carte d'étudiant
  • la liste de leurs principales publications des trois dernières années
  • le résumé de leur présentation :

Le résumé doit respecter le format suivant : TemplateResumeFile

  • 1ère ligne : Titre
  • 2ème ligne : Nom(s) des auteur(s)
  • 3ème ligne : Adresse(s) des auteur(s)
  • 4ème ligne : Adresse mail de l'auteur présentant les résultats

Le résumé doit faire au maximum une page A4, rédigé en Time New Roman, taille 10 pts, pas de figures, fichier en format ".docx".

Après la date limite, les organisateurs sélectionneront les participants. Sauf exception admise par le président, il est souhaitable que les candidats sélectionnés présentent leurs travaux pendant la conférence, soit sous forme d'affiche, soit par une brève communication orale en séance. Les organisateurs choisiront la forme sous laquelle se feront les présentations. Les informations sur le mode et la date de paiement seront adressées en temps voulu aux participants sélectionnés.